Tout savoir sur le mobility management

Alors que les déplacements des collaborateurs revêtent une dimension de plus en plus stratégique pour les entreprises, un nouvel enjeu est apparu : le mobility management. De quoi s’agit-il ? Sur quels outils repose-t-il ? Comment le mettre en place rapidement et efficacement malgré les pénuries de composants électroniques ? Faisons le point.

Mobility management : qu’est-ce que c’est ?

Historiquement, le mobility management se définissait comme la gestion et l’optimisation de la mobilité des voyageurs. Ce domaine concernait donc avant tout un secteur donné : celui des agences de transport de personnes, des voyages de particuliers aux voyages d’affaires.

Or, depuis quelques années, alors que les déplacements de collaborateurs et leur optimisation prennent une importance de plus en plus grande dans la stratégie de l’entreprise, on constate que le mobility management s’étend à d’autres secteurs. Il regroupe ainsi :

  • la gestion d’une flotte automobile d’entreprise ;
  • l’organisation des déplacements, afin de gagner en efficacité ;
  • la gestion des appareils (smartphones, ordinateurs…) et logiciels permettant d’optimiser les déplacements ;
  • les achats relatifs aux flottes automobiles…

De nos jours, le mobility manager présente donc un profil très transversal, aux multiples compétences. Imposant aux entreprises, bien sûr, de s’adapter.

> À lire aussi : PME et RSE : 5 astuces pour réduire votre pollution numérique

Des entreprises qui s’adaptent

Afin de rendre les déplacements les plus efficaces possible, les entreprises analysent chaque voyage à travers différents prismes :

  • les ressources humaines (qui est envoyé, avec quelles compétences ?) ;
  • les finances (combien coûte le déplacement, quelles autres options et modes de transport existent ?) ;
  • les évolutions technologiques (quels services peuvent être mobilisés, quels outils peut-on utiliser pour gagner encore en optimisation ?) ;
  • les achats (comment enrichir ou rationaliser sa flotte automobile ?) ;
  • les évolutions sanitaires (comment concilier la gestion de la flotte avec les exigences sanitaires ?).

De fait, les entreprises ont dû s’adapter à ces nouvelles contraintes – et elles l’ont fait assez lentement. La prise en compte d’Airbnb comme solution d’hébergement, par exemple, n’a pas été des plus rapides, car les hôtes demandent un prépaiement intégral, ce qui ne « colle » pas avec les process professionnels traditionnels. Mais, petit à petit, les sociétés apprennent à intégrer ces nouveaux acteurs et à s’équiper convenablement.

En plus de leur flotte automobile, les entreprises faisant face à des problématiques de mobilité s’équipent ainsi en PC et smartphones performants. Elles nouent des partenariats avec des prestataires spécialisés en mobility management. En bref, elles « musclent leur offre » en direction des collaborateurs, en matière de déplacements professionnels.

> À lire aussi : Reconditionnement des équipements informatiques : comment ça marche ?

S’équiper malgré les pénuries

Cependant, la volonté des entreprises de s’équiper en outils dédiés au mobility management se heurte à un phénomène, né avec la crise sanitaire et qui s’attise au fil des mois : la pénurie de composants électroniques, et plus particulièrement de semi-conducteurs. Le problème : ces derniers sont au cœur du fonctionnement des smartphones, des automobiles et des PC !

À l’origine de ce phénomène, une surconsommation de produits électroniques au début des confinements de 2020, les particuliers s’étant équipés en masse, tout comme les professionnels. Comme, dans le même temps, les usines ont fermé leurs portes pour des raisons sanitaires, la demande a vite supplanté l’offre.

Heureusement, il existe une solution : l’achat de produits reconditionnés. Certifiés et vérifiés, ils offrent le même niveau de performance que leurs équivalents neufs, tout en étant moins onéreux. Ils permettent ainsi de s’équiper rapidement, en dépit de la situation dans le domaine des semi-conducteurs.

De plus, alors que de plus en plus d’entreprises sont tenues de s’engager dans une politique RSE, l’achat de produits reconditionnés représente un geste écologique fort. Cela se reflète positivement sur l’image de marque, plus éthique, auprès du public voire d’éventuels investisseurs.

 

Olinn vous accompagne … Olinn vous accompagne et vous guide pour choisir les équipements informatiques les plus adaptés à vos besoins. De plus, avec les solutions d’équipement alternatives d’Olinn, vous soignez vos marges et boostez votre chiffre d’affaires, tout en choisissant des produits respectueux de l’environnement.