Post-Covid et garantie de l’État : comment trouver des solutions de financement ?

En cette période incertaine avec le Covid-19, il n’est pas toujours simple pour les entreprises de trouver des solutions de financement pour leurs investissements, voire pour lancer leur activité. Ainsi, pour soutenir l’économie nationale, soumise à une crise sans précédent, le Gouvernement a lancé le Prêt garanti par l’État (PGE). Mais d’autres solutions, classiques ou plus innovantes, doivent également être étudiées, en particulier la location financière, qui offre de nombreux avantages. Explications.

Les solutions gouvernementales

Le Prêt garanti par l’État

Le Prêt garanti par l’État est un dispositif exceptionnel qui permet aux entreprises, quels que soient leur taille et leur statut, de contracter un prêt auprès de leur établissement bancaire habituel ou, depuis le 6 mai 2020, auprès d’une plateforme de prêt ayant le statut d’intermédiaire en financement participatif, dont l’État se portera garant. Ce prêt peut atteindre la somme de trois mois de chiffre d’affaires 2019 ou de deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Si aucun remboursement n’est exigé la première année, les entreprises s’engagent à amortir leur prêt sous cinq ans.

Les subventions

En fonction de votre activité, de l’ancienneté et de la situation de votre entreprise, vous pouvez prétendre à un certain nombre de subventions, qui sont de véritables « cadeaux » de l’État, d’organismes ou des collectivités territoriales. Il ne s’agit pas d’un mode de financement à part entière, mais plutôt d’un complément de financement. Il est primordial de se renseigner, en amont, sur les aides auxquelles vous avez droit.

Le prêt d’honneur

Le prêt d’honneur engage une personne et non une entreprise. Le porteur de projet n’a pas une caution à présenter, il engage son honneur au sens littéral. Les prêts obtenus, à taux zéro, n’atteignent généralement pas des montants très élevés. Il s’agit plus d’un bonus de départ qu’un véritable mode de financement à part entière.

La solution pour les nouveaux entrepreneurs : l’autofinancement

Pour lancer son entreprise ou investir, il est évidemment intéressant d’avoir un apport personnel. Cela vous permettra non seulement de séduire d’autres investisseurs, mais également les établissements bancaires qui, comme dit plus haut, réclament un apport pour accorder un prêt.

Les solutions participatives

Le capital-risque

Le capital-risque consiste à ouvrir son capital à des entreprises non cotées. L’investisseur va participer financièrement au développement d’entreprises innovantes à fort potentiel, telles que des start-ups, et devrait pouvoir, par la suite, réaliser une belle plus-value lors de la cessation de ses titres.

Le crowdfunding

Également appelé « financement participatif », le crowdfunding est un outil de financement alternatif qui ne passe pas par les circuits classiques. Il s’agit de mobiliser des fonds auprès d’internautes. Cette solution peut se substituer aux méthodes classiques de financement ou les compléter. Elle peut permettre de lancer son activité ou de s’équiper en matériel.

Les solutions « classiques »

L’emprunt bancaire

Bien sûr, l’emprunt bancaire classique reste un mode de financement très sollicité, qui permet de débloquer des sommes importantes. Cependant, les banques peuvent se montrer frileuses à l’idée de soutenir des entrepreneurs qui n’auraient pas déjà les reins solides et, surtout qui ne disposeraient pas d’un apport suffisant. Il est important de solliciter différents établissements bancaires pour juger des meilleurs taux. Vous pouvez éventuellement faire appel à un courtier pour vous y aider.

Le crédit-bail

Le crédit-bail fonctionne sur le même principe que la location longue durée, mais vous bénéficiez, au terme du contrat, d’une option d’achat.

La location financière

La location financière est une solution très intéressante pour s’équiper de matériel performant tout en limitant votre endettement, en préservant votre capacité d’investissement et votre trésorerie. Ce système consiste à louer, sur une longue durée, un parc d’équipements via une société de financement telle que Olinn. Non seulement, vous bénéficiez d’équipements performants et répondant à vos besoins, mais également de tous les services associés : maintenance, dépannage, etc. Vous avez accès à des solutions sur mesure, évolutives et adaptées à vos besoins et vos contraintes financières ou opérationnelles.

Une solution avec apport de trésorerie : le lease-back

Le lease-back peut également être une solution de financement judicieuse, proche de la location financière. Il s’agit également de passer par une société de financement qui va racheter votre ancien parc d’équipements devenu obsolète à sa valeur nette. De quoi vous offrir un apport en trésorerie et vous permettre de souscrire un contrat de location de 24 mois pour les nouveaux équipements dont vous avez besoin. Ce contrat fonctionne ensuite de la même façon que la location financière.

Olinn vous accompagne pour trouver des solutions de financement !